Le 27 avril 2017
Par galipon dans

Meuble pour enfant, de la création à la fabrication

Toutes les chambres d’enfants ont un point commun, elles intègrent des meubles dédiés à nos enfants. Avant d’atterrir chez nous, ce mobilier pour enfant suit tout un parcours. Nous n’imaginons pas le nombre d’étapes nécessaires avant de pouvoir installer nos meubles dans la chambre de nos petites têtes blondes. Nous avons demandé à deux professionnels, qui possèdent un rôle clé dans l’élaboration et la fabrication, de nous ouvrir les portes du fabricant de meuble pour enfant en bois de la marque Galipette. Aux côtés d’Emmanuel Meslet (designer produit) et de Pierre-Emmanuel Berthault (en charge du service Qualité Sécurité Environnement), nous allons suivre le cheminement d’un meuble dédié à nos petits bouts, de son imagination à sa conception. Laissons la parole aux experts !

Concevoir du mobilier pour enfant

Monsieur Emmanuel Meslet nous explique comment sont imaginés les meubles de nos enfants. Laissons-le se présenter et nous décrypter la naissance d’un meuble pour enfant.

Pouvez-vous vous présenter ? Quel est votre rôle exact chez Galipette ?

Emmanuel Meslet (E.M.) : je m’appelle Emmanuel Meslet, je suis designer produit depuis 10 ans. J’ai débuté en agence et je travaille depuis 3 ans désormais pour le groupe GAUTIER. Au sein de l’entreprise, mon métier et mon rôle sont de garantir la cohérence du produit autant sur les plans esthétiques et fonctionnels, qu’industriels.

Dans quel état d’esprit les meubles Galipette sont-ils créés ?

E.M. : Ce sont des meubles « Made in France ». Avant toute chose, nous pensons les meubles Galipette pour être fonctionnels et adaptés au bien-être du nourrisson. Nous les imaginons afin qu’ils puissent participer à la relation parent-enfant.

Comment imagine-t-on des meubles pour enfant ? Quelles sont les grandes étapes de la création d’un meuble ?

E.M. : En amont du processus de création, nous réalisons des études de marché et une veille concurrentielle. Viennent ensuite des études de design qui sont faites en collaboration avec le BE (comprenons le bureau d’études). Ici, plusieurs points sont passés en revue, des finitions à la ligne stylistique, en passant par les accessoires… Ces études de design garantissent la faisabilité du projet et les normes à respecter.

Qui choisit les matériaux à utiliser ?

E.M. : Au sujet du choix des matériaux que nous utilisons pour fabriquer un meuble, ce sont souvent des propositions émanant du Design. En revanche, après avoir fait une proposition, les matériaux sont obligatoirement testés et validés par le BE (bureau d’études), puis par le Pôle Essais.

Comment passez-vous de l’étape design à celle de la fabrication ?

Il n’y a pas de création sans échange avec le BE (bureau d’études), que ce soit sous la forme de fichiers 3D ou encore de croquis. C’est un travail d’équipe, c’est une coordination en continu qui se fait tout au long du projet.

Quelles sont les spécificités à prendre en compte pour créer un meuble pour enfant ?

E.M. : Les aspects normatifs et sécurité sont indissociables de ce type de produit. C’est à nous de les intégrer. L’objectif est de permettre au client de se projeter dans un univers agréable pour son enfant.

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans le fait de concevoir des meubles dédiés aux enfants ?

E.M. : Je trouve du plaisir à travailler sur des projets de meubles pour enfant, notamment par l’aspect ludique de certain produit.

Le processus pour fabriquer un meuble enfant en bois

Pour l’aspect de la seconde phase principale de la naissance d’un meuble pour enfant en bois, Monsieur Pierre-Emmanuel Berthault vient nous révéler les secrets de fabrication. A cet effet, il a répondu à nos questions. Laissons-lui la parole !

Pouvez-vous  présenter votre parcours professionnel ?

Pierre-Emmanuel Berthault (P.-E. B.) : Je suis ingénieur de formation et je travaille chez Gautier depuis plus de 25 ans où j’ai exercé plusieurs fonctions au niveau industriel et développement produit. Je suis en charge depuis 10 ans du service Qualité Sécurité Environnement.

Quel est votre rôle exact pour les produits Galipette ?

P.-E. B. : La fonction qualité intervient tout au long de la vie d’un produit Galipette. Je suis présent dès la conception afin de vérifier que le produit répond à toutes les exigences de sécurité, et en le soumettant dans notre laboratoire aux tests normalisés. Je suis également là par la suite, tout au long de la fabrication, afin de valider la conformité des matières premières et la réalisation du produit. Le rôle de la fonction qualité va même au-delà puisque nous pouvons aussi intervenir après l’achat si nécessaire, afin d’apporter toute assistance technique au client.

Comment fabrique-t-on un meuble pour enfant ?

P.-E. B. : Avant de passer à la fabrication proprement dite, nous élaborons un dessin technique qui permet de réaliser des prototypes. Ils ont deux rôles : d’une part, ils servent à valider l’esthétique et, d’autre part, à réaliser tous les essais de conformité.

Par la suite, le produit peut être lancé en production. Celle-ci se déroule en quatre grandes phases :

  • Le débit du bois, des panneaux revêtus et l’usinage des différentes pièces.
  • Les opérations de traitement de surface variant selon les pièces : vernis, laques, sérigraphie, impression numérique.
  • Les opérations d’assemblage et de colisage.
  • Le stockage et mise en livraison.

Galipete

Quels sont les métiers qui interviennent dans les étapes de fabrication ?

P.-E. B. : Tout d’abord, il faut prendre en compte que plusieurs fonctions connexes à la production permettent de concevoir le produit, de sélectionner et d’approvisionner les matières premières nécessaires, puis d’organiser les plannings de production.

Par la suite, nous entrons dans la phase de réalisation du produit. Elle nécessite plusieurs métiers complémentaires : encadrement de production, conducteurs de lignes automatisées, opérateurs de production et de conditionnement, manutentionnaires, logisticiens, services supports (qualité, sécurité, méthodes, programmation…).

Est-ce que la chaîne de production est entièrement automatisée ou l’intervention humaine possède-t-elle une place importante ?

P.-E. B. : Les aspects humain et mécanique ont tous deux leur place dans notre chaîne de production. Nos produits sont toujours le fruit d’une complémentarité. D’une part, nous avons des process de fabrication automatisés assurant performance et qualité dans la réalisation des différentes pièces. Puis, d’autre part, l’humain intervient dans des opérations manuelles garantissant la bonne finition du produit.

Comment choisissez-vous le bois à utiliser pour la fabrication des meubles ?

P.-E. B. : En accord avec notre politique environnementale, nous veillons à n’approvisionner que des bois issus de forêts gérées durablement. Pour la fabrication des panneaux, il s’agit de bois résineux, principalement issus de la forêt landaise. Quant aux pièces en bois massif, nous utilisons du hêtre pour son aptitude à l’usinage et à la finition, ainsi que pour sa résistance mécanique.

Les meubles Galipette sont-ils fabriqués en France ?

P.-E. B. : La quasi-totalité de la production est réalisée dans nos usines vendéennes. Seuls les composants non disponibles sur la France sont importés depuis des pays de la communauté européenne.

Qu’est-ce qui vous plait dans l’idée même de fabriquer des meubles destinés aux enfants ?

P.-E. B. : Je vais rester sur une vision technique dans l’intérêt que je porte à la fabrication de meubles pour enfant. Il s’agit de produits exigeants sur le plan de la sécurité, car ils s’adressent aux plus petits. Toutes les compétences doivent donc être réunies pour allier design et sécurité. On ne s’improvise pas fabricant pour ce type de produits !

Tags :
Vous aimerez aussi
Bébé nageur, l’éveil tout en douceur
Comment préparer notre bébé pour sa rentrée en crèche ?
Gérer nos animaux de compagnie pour le bien de notre bébé
Le
Par galipon dans